Choisir Nature & Progrès

La mention Nature et Progrès, un signe de garantie

  • Par sa charte et ses cahiers des charges, elle garantit un mode de production et de transformation fidèle aux principes de l’agriculture biologique* définie selon l’IFOAM (mais n’équivaut pas à une certification bio officielle)
  • Parce qu’elle est basée sur une vision globale et cohérente, les critères éthiques et sociaux sont également pris en compte. Chez Nature et Progrès, ce sont les fermes et entreprises, dans leur ensemble qui sont garanties conformes aux cahiers des charges ; pas seulement les produits !

Voir le tableau des critères de Nature et Progrès

  • Près de 1000 fermes, ateliers ou entreprises agricoles, alimentaires et cosmétiques sont sous mention Nature et Progrès.

 

Trouvez des produits/des producteurs Nature et Progrès

 

 Les produits Nature et Progrès ne sont pas reconnus bio et pourtant…

Bien qu’étant une des associations pionnières de l’agriculture biologique et qu’elle ait élaboré les premiers cahiers des charges de la bio, les fermes, entreprises et produits garantis sous mention Nature et Progrès ne sont pas certifiés AB.

En effet, Nature et Progrès refuse de faire appel à un organisme certificateur (service marchand) et a choisi de gérer collectivement sa mention à travers un Système Participatif de Garantie.
Les SPG, bien que reconnus par l’IFOAM et dans d’autres pays, ne sont pas reconnus officiellement par l’Etat français et l’Europe.
Par ailleurs, les référentiels de Nature et Progrès sont ses propres cahiers des charges et non le règlement européen.

Pourtant, les pratiques et les exigences défendues par Nature et Progrès participent d’une éthique et d’un engagement qui vont au-delà du règlement bio européen.

Nature et Progrès, associative et solidaire

Par son Système Participatif de Garantie, outil de démocratie participative et de progrès collectif

Les fermes, les ateliers et les entreprises Nature et Progrès sont garantis dans leurs pratiques par des consommateurs et professionnels adhérents à l’association par un Système Participatif de Garantie (SPG). Ce système de contrôle performant, reconnu par l’IFOAM[1], garantit la transparence tout en favorisant les échanges de savoirs et de savoir-faire.

Par ses activités associatives,

La force de Nature et Progrès réside dans l’engagement de ses adhérents, des producteurs, des transformateurs et des consommateurs qui sont avant tout des citoyens militants. Ils sont organisés dans une trentaine de groupes locaux.

En plus de la gestion de la mention, ils s’investissent au travers de nombreuses actions pour promouvoir l’agriculture biologique et paysanne et le projet de société aux côtés de partenaires : organisation de foires et marchés, de débats et de conférences, développement des circuits courts, interventions pédagogiques, cafés installation, pépinières, chantiers d’entraide, etc.

[1]International Federation of Organic Agriculture Movements