Les produits

Les produits Nature et Progrès sont issus de fermes, d’ateliers, d’entreprises qui sont sous mention Nature et Progrès.

 

Trouvez des produits/des producteurs Nature et Progrès

 

 

La mention Nature et Progrès est attribuée, à condition que l’adhérent professionnel :

  • Respecte un cahier des charges strict et exigeant: Nature et Progrès possède 15 cahiers des charges couvrant l’élevage, les cultures, la transformation alimentaire, les cosmétiques, les produits d’entretien, le sel, … Retrouvez les cahiers des charges.
  • S’engage à s’approprier et à respecter les valeurs de la charte: La charte de Nature et Progrès insuffle une vision globale et cohérente de l’agriculture basée sur le respect du vivant. Nature et Progrès prend en compte des critères éthiques et sociaux. Voir la charte N&P.

 

Les produits Nature et Progrès sont :

  • Respectueux du vivant : les cahiers charges interdisent les OGM, l’utilisation d’engrais chimiques et de pesticides de synthèse, les additifs de synthèse sont interdits,
  • Respectueux des cycles naturels : les modes de production sont basés sur les équilibres naturels des sols, des plantes et des animaux
  • Ethiques et équitables : les fermes, ateliers et entreprises sous mention sont à taille humaine. Elles font vivre dignement les producteurs et les relations commerciales sont solidaires.

Comment reconnaître un produit Nature & Progrès ?
Les produits Nature et Progrès sont identifiés par le logo suivant :   

Pourquoi peut-il y avoir deux logos : N&P et AB sur un même produit ▼

Bien qu’étant une des associations fondatrices de l’agriculture biologique et qu’elle ait élaboré les premiers cahiers des charges de la bio, les fermes, entreprises et produits garantis sous mention Nature et Progrès ne sont pas certifiés AB.

En effet, Nature et Progrès refuse de faire appel à un organisme certificateur (service marchand) et préfère gérer collectivement sa mention à travers un Système Participatif de Garantie. Les SPG, bien que reconnus par l’IFOAM et dans d’autres pays, ne sont pas reconnus officiellement par l’Etat français et l’Europe. Aussi nos adhérents qui ne sont pas certifiés AB :
• n’ont pas le droit de faire référence à l’agriculture biologique pour qualifier leurs produits,
• n’ont pas le droit aux aides et subventions prévues pour les opérateurs bio (aide à la conversion, crédit d’impôt…),
• Se voient parfois refuser certains circuits de vente réservés aux bio (marchés de producteurs bio, magasins bio, restauration collective…).

Pour toutes ces raisons mais aussi pour soutenir Nature et Progrès et offrir aux consommateurs des garanties supplémentaires, certains adhérents font le choix de la double certification.