La mention c’est quoi ?

Depuis sa création, Nature et Progrès gère sa mention, une marque associative qui s’appuie sur ses propres cahiers des charges et l’engagement de ses adhérents au travers d’une charte.

Carte des professionnels• 1000 producteurs et transformateurs de produits agricoles, alimentaires et cosmétiques

Retrouvez les adhérents sous mention Nature & Progrès dans la page « l’annuaire des professionnels ».

 

 

Un signe de garantie pour les consommateurs

Parce qu’elle est basée sur une vision globale et cohérente, la mention Nature et Progrès prend en compte le respect de l’environnement et du bien-être animal, les aspects éthiques et sociaux.

Les produits sous mention Nature et Progrès sont :

  • Des produits respectueux du vivant : les cahiers charges interdisent les OGM, l’utilisation d’engrais chimiques et de pesticides de synthèse, les additifs de synthèse,
  • Des produits respectueux des cycles naturels : es modes de production sont basés sur les équilibres naturels des sols, des végétaux et des animaux. Les processus de transformation sont simples et artisanaux. Les emballages, déchets et transports sont réduits.
  • Des produits éthiques et équitables : les fermes et entreprises sous mention sont à taille humaine. Elles font vivre dignement les producteurs et visent à des relations commerciales solidaires.

Chez Nature et Progrès, ce sont les fermes et entreprises, dans leur ensemble qui sont garanties conformes aux cahiers des charges et à la charte; pas seulement les produits !

Pourquoi les produits Nature et Progrès ne sont pas reconnus bio ? ▼

Bien qu’étant une des associations fondatrices de l’agriculture biologique et qu’elle ait élaboré les premiers cahiers des charges de la bio ; les fermes, entreprises et produits garantis sous mention Nature et Progrès ne sont pas certifiés AB.

En effet, les Systèmes Participatifs de Garantie (certification participative), modèle pratiqué par Nature et Progrès pour l’attribution de sa mention, ne sont pas reconnus officiellement par l’Etat français et l’Union Européenne. Seule la certification par tiers est reconnue. Par ailleurs, les référentiels de Nature et Progrès sont ses propres cahiers des charges et non le règlement européen.

Pourtant, les pratiques et les exigences défendues par Nature et Progrès participent d’une éthique et d’un engagement qui vont bien au-delà d’un simple label.

Ses cahiers des charges et son SPG sont, pourtant reconnus par l’IFOAM.

Découvrir les différences entre le label A&B et Nature & Progrès :

Découvrir les différences entre le label AB et Nature & Progrès

Des paysans et des transformateurs qui s’engagent…

  • A respecter des cahiers des charges exigeants
  • A respecter les valeurs de la charte et à entrer dans une démarche d’amélioration
  • A s’impliquer dans le Système Participatif de garantie (SPG) en toute transparence,
  • A s’impliquer dans l’association.

Aux côtés des consommateurs de leur territoire

Chez Nature et Progrès, ce sont les consommateurs et professionnels adhérents à l’association qui garantissent les pratiques des fermes, ateliers et entreprises Nature et Progrès, dans le cadre d’un Système Participatif de Garantie (SPG).

Une marque associative où l’humain et l’écologie prévalent sur l’économie

  • L’attribution de la mention est autogérée en toute transparence par les adhérents de l’association.
  • Les cahiers des charges exigeants co-construits par les adhérents peuvent évoluer pour améliorer les pratiques.
  • L’association Nature et Progrès tend vers l’indépendance financière.
  • La charte préconise des valeurs d’équité, de proximité, d’autonomie et de partage en pensant le système de manière globale.
  • Les adhérents se réunissent autour d’un projet de société agricole et alimentaire alternatif et participatif, respectueux du vivant: la nature, les animaux, l’homme.